Reports & analysis by award-winning investigative journalist Lucy Komisar “”

Archive for the Category ‘French’

“Street Singer” is dramatic story of French icon Edith Piaf in song and modern dance

“Street Singer” is dramatic story of French icon Edith Piaf in song and modern dance

The very fine Broadway and cabaret singer Christine Andreas channels Edith Piaf in an elegant, sharp, charming dance production choreographed by Pascal Rioult, a former Martha Graham Dance Company principal dancer.

The space is a cabaret/dinner theater space at the 42West Nightclub. Tables are set around a center runway and look at a proscenium stage. Andreas in gamine hairdo, black glittery silk dress, looks (a bit) and sounds like Piaf, her trills and tremors.

L’ex-préfet mêlé à un trafic de «mercure rouge»

L’ex-préfet mêlé à un trafic de «mercure rouge»

Dimanche (Lausanne), 14 décembre 2001

Pour vendre 600 kg de matériel nucléaire à des Saoudiens, l’ex-conseiller national UDC et son notaire ont pris moult précautions. Berne ouvre une enquête.

Mercredi, le Ministère public de la Confédération a reçu un envoi curieux en provenance des Etats-Unis: un paquet de documents explosifs attestant l’existence d’un vaste trafic de mercure rouge via la Suisse pour un montant de 200 millions de francs. «Mercure rouge est le nom de code donné à toutes sortes de matériel nucléaire passé en contrebande», précise Hansruedi Indermühle du laboratoire AC de Spiez; cette notion floue englobant uranium, plutonium, césium voire osmium 187 et autres contrefaçons.

Après l’air pollué, l’argent pollué

Après l’air pollué, l’argent pollué

Publié par The Nation, 18 juin 2001

En février 2001, après la réunion des pays les plus industrialisés, plus connus sous le nom du G7, lorsque Paul O’Neill, secrétaire d’Etat au Trésor (ministre des finances américain), a déclaré qu’une initiative européenne visant à enrayer le blanchissage de l’argent “ ne consiste pas à dicter aux pays quel est le niveau convenable de la taxation ”, il était clair que c’en était fait. Pendant 18 mois environ, les Etats Unis avaient indiqué qu’ils pensaient sérieusement se joindre aux Européens dans leurs modestes efforts pour s’occuper de l’argent illicite blanchi de part le monde.